Unités pilotes

Après la Phase 1 dédiée à la recherche et au développement, la Phase 2 vise la construction et l’exploitation de deux unités pilotes, construites sur les usines du SIAAP, à Seine Valenton (dans le Val-de-Marne) et à Seine Grésillons (dans les Yvelines).

Ces installations temporaires et de taille réduite permettront d’évaluer et de comparer les performances de deux filières de traitement très différentes.

L’unité pilote de Seine Valenton

L’unité pilote permettra l’évaluation d’un procédé complexe de méthanisation et d’un réacteur de pyrolyse à haute température.

Elle sera construite par un groupement conduit par John Cockerill, société Belge associée à la société Sources, constructeur français d’usines de traitement des eaux. Les deux sociétés travaillent avec deux partenaires académiques : l’école d’ingénieurs UniLaSalle de Beauvais et l’Université de Technologie de Compiègne (UTC).

Pour en savoir plus : Dossier d’information de l’unité pilote de Seine Valenton

L’unité pilote de Seine Grésillons

L’unité pilote permettra l’évaluation d’une filière de traitement du digestat associant plusieurs procédés thermiques et l’essai de plusieurs technologies de récupération de nutriments.

Elle sera construite par un groupement conduit par la société allemande GICON et sa filiale française France Biogaz, concepteur et constructeur d’installations de méthanisation, associée à la société franco-allemande Tilia, spécialiste du pilotage de projets énergétiques. Le groupement compte par ailleurs deux instituts de recherche allemands, le Deutsche Biomasse Forschung Zentrum et le Fraunhofer IGB.

Pour en savoir plus : Dossier d’information de l’unité pilote de Seine Grésillons